Nos utilisateurs témoignent : une data analyst parle de Toucan Toco

Lorsque votre mission est de communiquer des informations importantes pour rendre les équipes commerciales plus efficaces, vous ne pouvez pas faire de compromis sur la clarté.

Alors que les outils de BI traditionnels sont idéaux pour permettre aux experts de réaliser des analyses complexes, ils montrent leurs limites lorsqu’il s’agit de livrer des insights clairs et pratiques qui peuvent être mis en œuvre immédiatement pour signer un contrat, qualifier un lead, ou évaluer l’efficacité d’une campagne marketing.

C’est pourquoi les analystes data et business font de plus en plus souvent appel au Data Storytelling de Toucan.
 

Victoire Denoix en fait partie : en tant que data analyst et responsable des performances business chez RCI banque, la banque du Groupe Renault, elle compte sur Toucan pour communiquer avec les commerciaux et les directeurs sur le terrain. Elle a accepté de nous parler de l’impact que Toucan a eu sur ses missions quotidiennes et partagé ses impressions après 3 mois d’utilisation de la plateforme.

LES LIMITES DES OUTILS TRADITIONNELS

Recevoir des appels téléphoniques constants et des demandes d’informations urgentes : c’est le quotidien des équipes support. 20 % des effectifs de RCI Banque sont affectés au siège de la société et sont chargés de fournir des informations cruciales aux équipes commerciales qui visitent les concessions.

En tant que data analyst, Victoire Denoix doit réagir extrêmement vite aux demandes émanant des commerciaux : « Notre mission consiste à chercher dans tous nos tableaux de données pour trouver des informations spécifiques, comme le taux de pénétration. Pour ce faire, nous devons souvent combiner différentes sources de données. »

La réactivité est particulièrement importante dans le secteur du financement, où les fournisseurs essaient constamment de réduire leurs délais et de donner des réponses rapides aux concessionnaires et à leurs clients : « Si votre concurrent peut donner une réponse en quelques heures, et qu’il vous faut trois jours pour le faire, il y a un problème. »  Cette contrainte de temps rend le rôle de Victoire Denoix particulièrement stratégique.

En ce qui concerne les outils de BI legacy : « Ces outils ont été conçus pour donner la possibilité aux experts d’examiner un ensemble de données sous tous les angles possibles. C’est pourquoi ils vous offrent énormément de capacités mais peu d’indications. Cela correspond à ce à quoi sont destinés les outils de BI legacy : examiner des données ! Mais ce type de positionnement rend la communication d’insights plus difficile et chronophage.
L’idée n’était pas de choisir Toucan pour soutenir les data analysts dans cet analyse, explique Victoire, mais d’améliorer considérablement leur capacité à déployer les meilleurs tableaux de bord en un temps record, avec une adoption record par le public. »

 

« TOUCAN M’A SOULAGÉE DE LA CHARGE DU DESIGN »

 « Quand j’investis beaucoup de temps pour trouver les bons insights , il est normal que je veuille maximiser leur impact commercial. Lorsqu’on communique un message à un large public, il faut qu’il soit objectivement clair. Mais concevoir des tableaux de bord de grande qualité en quelques heures pour tous les devices était une mission quasi-impossible avant Toucan, à cause de la complexité des outils de BI. »

 

Le problème avec la BI traditionnelle est qu’elle manque de modèles de design rapides à déployer. C’est la force d’une plateforme telle que Toucan. Comme le dit Victoire : « Il y a beaucoup de choses qu’on peut faire avec un outil de BI traditionnel, mais c’est aussi beaucoup plus complexe et exigeant lorsqu’il s’agit de communiquer des idées à grande échelle. On a besoin de meilleures pratiques intégrées pour contribuer à un déploiement rapide sur multiples devices, tout en restant assuré que le livrable sera de la meilleure qualité pour les utilisateurs. »

Comme beaucoup de banques et prestataires de services financiers, RCI Banque est confrontée au défi de modernisation des outils et plateformes qu’elle présente à ses clients finaux. Elle doit trouver un moyen de proposer des tableaux de bord intuitifs et intelligibles sans passer trop de temps sur leur déploiement :« Je n’aurais pas pu faire ça avec un outil de BI traditionnel. Et même si j’y étais arrivée, cela m’aurait pris beaucoup plus de temps, et le design n’aurait pas été adopté si facilement par nos utilisateurs.

Le fait que Toucan puisse se connecter au réseau de la société et utiliser les données sans aucun effort supplémentaire de ma part change vraiment tout, ajoute Victoire. Cela me permet de consacrer plus de temps à faire ce que je fais le mieux, tout en offrant un soutien optimal à mon équipe. »

 

« Avec Toucan, on peut concevoir une nouvelle data story et la publier le jour même. »

 

LE DÉFI DE LA GESTION DU CHANGEMENT

« Nous recherchons toujours de nouveaux moyens d’améliorer nos outils, et nous essayons d’être aussi réactifs que possible pour accompagner les changements structurels de l’entreprise »: de nombreux analystes partagent l’appel de Victoire Denoix à plus de flexibilité et d’agilité dans la gestion du changement. Beaucoup conviennent également que les outils traditionnels ont des lacunes dans ce domaine. Pour Victoire, la plateforme Toucan Toco est beaucoup plus agile car elle permet de publier de nouvelles versions de dashboards et d’ajouter des KPI ou des visuels rapidement : « Entre l’émission des commandes au service IT, la validation de ce qui a été fait sur les plateformes de préproduction et tous les allers-retours, mettre en place des changements simples dans notre BI traditionnelle peut prendre plus d’une semaine. Ce problème a tout simplement disparu avec Toucan Toco. On peut concevoir une nouvelle story et la lancer le jour même grâce au workflow intégré.

«La seule chose que les directeurs commerciaux ont à faire, c’est ouvrir l’app Toucan sur leur tablette ou leur mobile avant de commencer la réunion. »

 

Le plus gros défi que doit relever Victoire est de changer les habitudes des directeurs commerciaux « Il faut donner aux directeurs la confiance nécessaire pour se fier à de nouveaux outils Leur première réaction a été de remarquer à quel point la plateforme était bien conçue et conviviale. Mais il faut un peu plus de temps pour qu’ils aient le réflexe de vérifier le tableau de bord régulièrement. » Le fait qu’il soit si facile d’accéder au tableau de bord et de naviguer sur n’importe quel appareil simplifie les choses, même si : « La seule chose que les directeurs commerciaux ont à faire, c’est ouvrir l’app Toucan sur leur tablette ou leur mobile avant de commencer la réunion. Ce n’est même plus la peine de rédiger des rapports et de les leur envoyer. L’envoi de rapport reste toutefois possible, grâce aux fonctions intégrées « Convertir en PDF » et « E-mail » qui optimisent la communication entre les membres de l’équipe. » 

Victoire voudrait encourager ses homologues à essayer Toucan prochainement pour étendre leur activité : « Toucan m’a vraiment aidée à faire plus de ce que j’aime, tout en servant mieux les utilisateurs, ce qui me procure à la fois joie et satisfaction.» 

Sommaire