Qu'est-ce que la business intelligence (BI) ? en 5 minutes

Catégories

Sommaire

Mobile Business Intelligence

On appelle Business Intelligence (ou BI) l’ensemble des technologies, des outils et des méthodes qui permettent de mieux utiliser la donnée en entreprise. La Business Intelligence sert à comprendre son business et son environnement afin de prendre des décisions plus efficaces. 

La technologie joue un rôle primordial dans la Business Intelligence : en Français, on la désigne aussi par le nom d’Informatique Décisionnelle. Et pour cause : les outils informatiques permettent de mieux centraliser, présenter et partager les informations afin d’en faire des aides à la prise de décision. Cela ne veut pas dire, cependant, que la BI serait uniquement une affaire d’informaticiens : si elle a été longtemps réservée aux profils IT, elle a tendance à se généraliser et à se démocratiser. Tous les profils peuvent tirer parti de la BI, que ce soit pour prendre des décisions opérationnelles, tactiques ou stratégiques. Des équipes sur le terrain au COMEX, chacun a besoin de la BI. Il est donc important d’en comprendre les fondamentaux. 

Pourquoi les entreprises ont besoin de BI 

La première utilisation du terme Business Intelligence remonte aux années 1960 : il désignait la manière dont les informations sont partagées en entreprise entre les départements et organisations. Mais la BI moderne prend tout son sens avec l’essor des nouvelles technologies et la révolution de la data : les entreprises ont enfin la possibilité de collecter un volume totalement inédit de données. Des données qui peuvent les aider à comprendre leur marché, anticiper les problèmes et in fine être plus productives. Seulement voilà : encore faut-il apprendre à tirer profit de ces données, à les déchiffrer pour pouvoir les utiliser au bon moment et au bon endroit. C’est là que la business intelligence intervient. On parle beaucoup de l’importance des données, de la nécessité de les collecter et de les gérer. Mais les données brutes ne servent pas à grand-chose dans les entreprises. Il faut réussir à les rendre intelligibles et les transformer en décisions concrètes. Sans business intelligence, on ne peut pas tirer profit de la data.  

https://saas.toucantoco.com/fr/livre-blanc-cr%C3%A9er-un-tableau-de-bord-en-2021

Business Intelligence, comment ça marche ? 

Le terme de BI regroupe des méthodes et des outils disparates. Il ne désigne pas une seule réalité mais bien un ensemble de processus qui visent à rendre la donnée plus digeste et exploitable en entreprise. On peut distinguer, cependant, des étapes clés qui sont nécessaires à la business intelligence.

La collecte de données

Pas de business intelligence sans données : elles sont la matière première de tout processus d’informatique décisionnelle. Les entreprises recueillent de grands volumes de données par le biais des outils technologiques qu’elles utilisent tous les jours. Mais elles doivent aussi savoir recueillir celles qui leur manquent. Pour cela, elles peuvent s’aider de certains outils digitaux (une solution de téléphonie cloud pour surveiller la longueur des appels téléphoniques passés par les commerciaux par exemple).  

Stockage des données 

Historiquement, les grandes entreprises avaient tendance à stocker leurs données sur leurs propres machines (on parle de stockage on premise). Mais les avancées du cloud computing leur offrent de nouvelles possibilités plus efficaces et plus économiques, comme le data warehousing.

Préparation des données 

Les données à l’état brut sont difficilement exploitables. Il faut les normaliser et les formater afin de pouvoir les présenter dans des tableaux ou dans des visualisations. Ces opérations techniques précèdent l’étape du reporting.

Visualisation des données 

Difficile de savoir quelles conclusions tirer à partir des données si elles ne sont pas présentées correctement : la visualisation de données permet de passer des données chiffrées à une mise-en-forme visuelle qui facilite la compréhension. 

Partage des données 

La Business Intelligence vise à permettre à chacun de prendre de meilleures décisions en entreprise. C’est pour cette raison que l’étape du partage de données est si importante : la diffusion des rapports BI au sein de l’entreprise est un indicateur du succès de toute stratégie BI.

Le passage à l’action

Le but de la BI ? Permettre une meilleure prise de décision. L’étape ultime de toute stratégie BI est de passer à l’action.

Lire aussi: 5 exemples de tableaux de bord business intelligence

À quoi sert la business intelligence ? 

Nous l’avons dit : le but de la BI est de permettre une meilleure prise de décisions en entreprise. Voilà comment cela se passe concrètement. 

Mieux comprendre ses clients 

Pouvoir comprendre les comportements de ses clients est un atout majeur pour la plupart des entreprises. Grâce à la BI, les équipes marketing et commerciales peuvent comprendre les habitudes de consommation de leurs cibles afin de leur proposer des produits ou des services qui correspondent à leurs attentes.

Mieux manager ses équipes 

Lorsque l’on gère une équipe nombreuse, il est parfois difficile de se rendre compte du travail effectué par chacun et de savoir récompenser les meilleurs éléments. Il est pourtant essentiel que les leaders sachent reconnaître et récompenser le travail effectué par leurs collaborateurs. Qu’elle soit mise au service des RH ou du pilotage de performance, la BI est un outil de management essentiel. 

Évaluer le succès de ses stratégies

Comment savoir si les stratégies que l'on met en place portent leurs fruits ? Comment distinguer les résultats concrets de ses stratégies des fluctuations dues aux circonstances extérieures ? La BI permet un suivi minutieux de la mise en place et du déroulement des stratégies décidées par le dirigeants d’une entreprise.

Comparer les performances 

Lorsque l’on commercialise plusieurs produits, que l’on propose à ses clients plusieurs formules de prix ou que l’on gère plusieurs franchises, il est important de pouvoir comparer les performances relatives de l’un par rapport à l’autre. C’est la meilleure façon d’optimiser en permanence le déroulé de ses opérations. 

Identifier des tendances du marché

La santé d’une entreprise ne dépend pas uniquement de facteurs internes. Il faut rester à l’écoute des fluctuations du marché et comprendre l’environnement dans lequel on évolue : la BI peut servir à cela, aussi. 

CTA Data Story — FR

Business Intelligence, pour qui ? 

La business Intelligence a longtemps été cantonnée au monde de l’informatique : on la prenait pour un outil réservé aux experts, que seuls les experts pouvaient utiliser. C’était aux experts IT de générer eux-même les rapports qui seraient consultés par les leaders business. Il fallait forcément passer par un informaticien pour accéder aux informations pourtant cruciales au business. 

Heureusement, les choses changent : les outils BI nouvelle génération permettent maintenant à chaque collaborateur d’accéder directement à des données visuelles et dynamiques, compréhensibles sans intermédiaire. 

La démocratisation de la BI, qui passe par une simplification des outils et un plus grand intérêt porté à l’expérience utilisateur, permet à la BI d’accomplir son but premier : donner à chacun les moyens de prendre de meilleures décisions business grâce à la data. Vous voulez savoir à quoi peuvent ressembler ces outils de BI modernes ? Essayez le nôtre gratuitement, pendant 15 jours !

TESTER GRATUITEMENT

Catégories

Sommaire