Un professionnel du digital sur deux ne dispose pas d’outil assez simple pour comprendre la data

Chez Toucan Toco, nous œuvrons depuis 2015 à démocratiser les données au sein des entreprises et des organismes publics, mus par la conviction qu’un accès simple à la data peut rendre chacun plus performant. Or l’exploitation de ces données nécessite des compétences techniques très pointues. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes penchés sur la question de l’employabilité perçue des professionnels du digital : avec le BDM, nous avons interrogé 622 experts du marketing, de la communication, de la gestion de projet, du développement, du design ou encore de l’acquisition au sujet de leurs compétences, de leurs outils, et de l’adéquation de leurs outils à leurs compétences.

Voilà les enseignements que nous en avons tirés.

Les résultats complets de l’étude sont répertoriés ici.

Compétences : 70% des professionnels du digital pensent que leurs compétences seront bientôt obsolètes

On le sait, sur le web, tout va très vite. Il en est de même pour les compétences des professionnels qui y travaillent. Ainsi, 70% d’entre eux pensent qu’il est probable que leurs compétences deviennent obsolètes dans les années à venir ! Un quart d’entre eux déclare même cette possibilité comme très probable. Et on ne parle pas d’un futur lointain : 59% des personnes interrogées pensent que cela arrivera dans moins de 5 ans.
Pour remédier à cette obsolescence prochaine, les trois quarts des professionnels interrogés comptent sur les formations continues, même s’ils sont 44% à considérer cette nécessité constante de remise à niveau comme une source de stress… Ce qui pousserait 40% d’entre eux à songer à changer de métier à long terme !

 

 

Découvrir

SaaS ou on-premise, les outils occupent une place importante aux yeux de 98% des professionnels

Peu importe leur typologie (logiciels, applications, …), les outils utilisés par les professionnels du secteur sont omniprésents dans leur quotidien. 98% d’entre eux leur accordent une place importante, et la majorité d’entre eux (57%) en utilisent entre 5 et 10 de manière régulière. Les outils SaaS sont plébiscités avec 58% d’utilisateurs, devant les logiciels On-Premise (38%), tandis que les logiciels « maison » sont l’exception. Difficile d’imaginer travailler sans eux : pour 62% des professionnels interrogés, la maîtrise d’outils spécifiques est très importante pour leur employabilité.

 

 

 

Les professionnels de la Tech ont globalement la main dans le choix de leurs outils. 34% les choisissent totalement, 52% en partie, et seuls 14% se les voient imposer dans leur environnement de travail. Pas étonnant de voir que 59% d’entre eux testent régulièrement de nouveaux outils pour mieux s’équiper. Trois critères de choix s’imposent particulièrement : l’étendue des fonctionnalités proposées (78%), la facilité d’utilisation (71%) et le coût (66%).

 

 

 

Découvrir

La data est cruciale pour 93% des professionnels interrogés, mais les outils pour la rendre intelligible manquent !

Sans grande surprise, les professionnels du digital s’accordent sur l’importance de la data dans leur métier. Elle est leur matière première : ils la récoltent, l’interprètent, l’exploitent et la traitent dans plus de 50% des cas ! Presque tous (93%) estiment que ce savoir-faire est important pour leur employabilité.

 

 

Plus surprenant : près d’un sur deux (45%) estime ne pas disposer d’outils assez simples pour gérer la data, quand 57% n’ont pas accès à des outils leur permettant de rendre cette data suffisamment intelligible pour l’ensemble des collaborateurs qui pourraient en avoir besoin. Un problème en voie d’être résolu ? Pour Baptiste Jourdan, cofondateur de Toucan Toco : « le data storytelling permet de tirer pleinement profit des outils qui gèrent la data, pour que tout un chacun ait accès à de l’information exploitable et pas seulement les data analysts. En somme, des outils plus simples d’utilisation faciliteraient l’employabilité des professionnels du digital ».

 

Sommaire