11 KPI de développement produit que tout Product Manager devrait suivre

Catégories :

Catégories

Sommaire

Les indicateurs de développement de produits donnent aux entreprises un aperçu de l'efficacité avec laquelle elles construisent leurs produits. Ils se divisent généralement en deux catégories : les indicateurs stratégiques, qui mesurent la production de l'organisation dans son ensemble sur une longue période, et les indicateurs tactiques, qui mesurent les équipes, les individus, les systèmes et les projets sur une courte période. Pour mesurer un produit, les deux catégories sont importantes.

Les entreprises peuvent contrôler la qualité de leurs produits ainsi que le rythme auquel elles les produisent à l'aide de mesures du développement de produits, ou d'indicateurs clés de performance (KPIs). La capacité d'une entreprise à être compétitive sur le marché ainsi que sa réussite financière à long terme sont toutes deux affectées par ces facteurs. Les indicateurs sont comme le compteur de vitesse d'une voiture pour les équipes de produits : ils leur permettent de savoir quand accélérer, ralentir et réinvestir des ressources. Voyons comment cela fonctionne en prenant l'exemple de la situation de Peter.

Blog Graphics (17)-1

Peter est chef de produit dans une entreprise SaaS. Il est chargé de créer des fonctionnalités pour augmenter les revenus du produit et les performances de l'entreprise. Pour imaginer de nouvelles fonctionnalités, Peter se tourne toujours vers les indicateurs de gestion de produit afin d'avoir une meilleure vision et étayer ses hypothèses et ses suggestions. Cette fois-ci, Peter constate que le Net Promotor Score a chuté de 66 à 40. Il s'agit d'une baisse importante qui signifie que les clients ne sont pas suffisamment satisfaits du produit pour le recommander à d'autres. Peter doit trouver la cause de cette baisse et la réparer rapidement.

En regardant de plus près, Peter découvre qu'au cours de la même période de baisse du NPS, le temps de session moyen a diminué de moitié, tout comme le taux d'adoption. Cela signifie que les clients utilisent moins leurs produits qu'auparavant. Les principaux coupables sont les multiples nouveaux clients qui ont été signés le mois dernier. Au début, l'utilisation de leurs produits était excellente, mais elle a continué à diminuer de semaine en semaine. Peter demande à l'équipe du service clientèle si elle a eu des problèmes avec ces clients avant de les appeler personnellement. Au cours de ces appels, Peter se rend compte que la baisse des sessions et de l'adoption est due à l'absence d'analytics. Tout comme Peter, les nouveaux utilisateurs sont très portés sur l'analytics et veulent comprendre l'impact de leur produit. Mais en l'absence de fonctions analytics, il devient difficile de le suivre et ils doivent recourir à une solution extérieure, ce qui complique le travail. 

Peter prend immédiatement contact avec Toucan, son fournisseur de services d'analytics, afin d'étendre son offre au-delà de la simple BI interne en ajoutant des fonctions d'embedded analytics au produit. Trois semaines après la conversion initiale, Peter a intégré la fonction analytics au produit de son entreprise. Désormais, les clients n'ont plus besoin de quitter l'application pour accéder à leurs analytics et peuvent justifier leur dépense et contrôler leur impact. En l'espace de quelques mois, les taux d'adoption et le nombre moyen de sessions sont meilleurs que jamais. Le taux de recommandation net est passé à 79, un chiffre fou !  

Tous les chefs de produits doivent surveilller ces KPIs de développement de produits

1. NET PROMOTER SCORE (NPS)

Le Net Promoter Score (NPS) vous aide à déterminer le nombre de clients susceptibles de promouvoir votre produit. Vous commencerez par déterminer le nombre de détracteurs. Les détracteurs sont les clients qui ne font pas la promotion de votre produit. Si votre score de promoteur net est élevé, cela signifie que les clients sont extrêmement satisfaits de votre offre et qu'ils resteront fidèles, tout en contribuant à attirer de nouveaux clients grâce aux témoignages et au bouche à oreille.

Calculez le NPS comme suit :

  • Demandez à vos clients de noter votre produit de 1 à 10.
  • Établissez une norme pour identifier les promoteurs et les détracteurs. Vous pouvez considérer les clients qui donnent une note de 8 ou plus à votre produit comme des promoteurs. Les autres clients sont des détracteurs.
  • Calculez le pourcentage de promoteurs et de détracteurs.
  • Calculez le score de promoteur net comme (% de promoteurs - % de détracteurs).
  • Prenez les décisions appropriées concernant le produit pour transformer les détracteurs en promoteurs.

2. NOTATION DE LA ROADMAP

Vous pouvez avoir plusieurs demandes d'amélioration/de fonctionnalités dans votre roadmap. La notation de la roadmap est un KPI de gestion des produits qui permet de hiérarchiser les demandes d'améliorations/de fonctionnalités. Cette hiérarchisation vous aide à aligner votre roadmap sur vos objectifs stratégiques. La meilleure façon de comprendre et de suivre la roadmap est d'utiliser la méthode RICE Socaing. En savoir plus sur RICE

3. LE NOMBRE DE TICKETS DE SUPPORT CRÉÉS

Le nombre de tickets de support créés indique la quantité de support client dont vos utilisateurs ont besoin. Plus le nombre est élevé, plus le support client est nécessaire, ce qui montre que le produit n'est pas facile à utiliser ou comporte trop de bugs. Vous pouvez compter tous les tickets de support créés au cours d'une période donnée et recueillir d'autres informations comme la gravité, le temps de résolution, etc. pour comprendre comment les utilisateurs perçoivent votre produit.

4. L'ESTIMATION DES POINTS DE TRAVAIL

Les équipes de développement de produits utilisant la méthode Scrum mesurent ce KPI. Il peut également être utilisé dans toute road-map projet. Il s'agit de l'une des mesures les plus importantes pour évaluer les performances. Un point de travail fait référence à une unité de travail, et il ne faut pas le confondre avec le nombre d'heures. Le nombre de points de travail indique la quantité de travail effectuée par une équipe, et la difficulté estimé de cette tâche. 

Vous pouvez mesurer les paramètres clés suivants :

  • Le nombre de points de travail estimé dans un sprint,
  • Le nombre de points de travail effectivement réalisé pour le sprint. 
  • Soit au niveau de l'équipe soit au niveau individuel. Ensuite libre à vous d'explorer plus en détails au niveau d'une tâche spécifique. 

5. POINTS DE VÉLOCITÉ DE L'ÉQUIPE

Étant l'un des principaux paramètres permettant de comprendre la santé globale de l'équipe, ce KPI du développement de produits mesure le nombre de points de travail pouvant être retirés au cours d'un sprint. Vous avez estimé votre projet. Vous savez combien de points de travail il y a. Si vous connaissez les points de vélocité de l'équipe, vous pouvez alors savoir de combien de sprints vous avez besoin. Si les points de vélocité de l'équipe sont inférieurs aux estimations, il se peut que votre équipe soit surchargée de travail. 

La formule pour les points de vélocité de l'équipe est la suivante :

  • Points de vélocité de l'équipe = le nombre moyen de points de travail retirés par une équipe par sprint.

 

7. LE NOMBRE D'UTILISATEURS ACTIFS QUOTIDIENS (DAUS) ET D'UTILISATEURS ACTIFS MENSUELS (MAUS)

Déterminez si votre produit suscite suffisamment l'intérêt des utilisateurs en mesurant les KPIs de gestion de produit tels que les DAUs et les MAUs. Tenez compte des paramètres suivants : le nombre d'interactions et la durée de l'interaction.

Les utilisateurs qui effectuent les interactions mentionnées précédemment pendant une période de temps spécifique sont des utilisateurs actifs.

  • Le DAU est le nombre d'utilisateurs actifs par jour.
  • MAU est le nombre d'utilisateurs actifs en un mois. 

8. Ratio DAU / MAU

Le ratio DAU/MAU (rapport entre les utilisateurs actifs quotidiens et les utilisateurs actifs mensuels) mesure l'activité quotidienne des utilisateurs mensuels. En d'autres termes, cet indicateur d'engagement mesure le nombre de jours par mois où les utilisateurs ont effectué une activité. Un ratio DAU/MAU élevé indique généralement une adoption élevée, ce qui signifie que les utilisateurs reviennent régulièrement sur l'application.

Selon les rapports de référence sur les produits, le ratio DAU/MAU moyen pour les applications SaaS B2B et B2C est de 13 %. L'importance du suivi du ratio DAU/MAU, par opposition au DAU ou au MAU individuellement, vient du fait que le ratio mesure la croissance parallèlement à l'adoption. 

La formule du ratio DAU/MAU est la suivante :

  • Ratio DAU/MAU = Utilisateurs actifs quotidiens (DAU) / Utilisateurs actifs mensuels (MAU).

9. Durée de la session

La durée de la session fait référence à la période pendant laquelle les utilisateurs interagissent activement sur un site Web. Une session expire lorsqu'il n'y a pas eu d'activité de la part de l'utilisateur pendant un laps de temps prédéterminé (30 minutes par défaut). La durée de la session mesure le temps qu'une personne passe sur un site Web ou une application. Le temps passé sur la dernière page, d'où le visiteur sort, sera égal à zéro. 

La durée moyenne d'une session est la durée totale de toutes les sessions divisée par le nombre total de sessions. Cela signifie que toutes nos sessions de 0 seconde vont peser sur la durée moyenne de toutes nos sessions. Par conséquent, plus votre taux de rebond est élevé, plus la durée moyenne de vos sessions sera faible. 

La formule pour le taux de session moyen est la suivante :

  • Taux de session moyen = durée totale de toutes les sessions / nombre total de sessions

10. Délai avant la première action clé

C'est le temps moyen pour un nouvel utilisateur  avant d'essayer une fonctionnalité ou le temps moyen d'un utilisateur existant pour essayer une nouvelle fonctionnalité. Par exemple, lorsqu'un nouvel utilisateur essaie votre application, le temps nécessaire pour cliquer sur un élément de navigation à partir du moment où il ouvre la page d'accueil peut être de 2,7 secondes.

Il serait préférable d'identifier d'abord les actions clés du produit ou du service et de ne pas mesurer cette métrique pour chaque petite action. Voici une autre façon de considérer la première expérience. Quel pourcentage d'utilisateurs a effectué pour la première fois une action particulière au cours d'une période donnée ? Par exemple, "46 % des nouveaux utilisateurs ont cliqué sur la FAQ dans les 6 premières minutes d'utilisation de l'application".

11. Utilisation d'une fonctionnalité donnée

Déterminez le nombre total d'utilisateurs uniques. Il s'agit d'une mesure importante car elle vous donne un aperçu du nombre de clients qui utilisent votre fonctionnalité, ainsi que de leur comportement général. Ensuite, nous approfondissons les données en déterminant le pourcentage d'utilisateurs de la fonctionnalité par rapport aux utilisateurs du produit. C'est maintenant que ça devient intéressant. Dans quelle mesure l'utilisation de la fonctionnalité est-elle répandue parmi tous les utilisateurs de votre produit ? 

La formule pour le taux d'utilisation des fonctionnalités est la suivante :

  • Taux d'utilisation de la fonctionnalité= (nombre d'utilisateurs uniques d'une fonctionnalité / nombre total d'utilisateurs uniques) x 100

 

Une fois que nous avons compris le pourcentage d'utilisation des fonctionnalités, l'aspect suivant est la fréquence. Mesurer la moyenne d'utilisation des fonctionnalités par jour donne un aperçu de leur fréquence d'utilisation quotidienne. 

La formule pour l'utilisation moyenne des fonctionnalités par jour est la suivante :

  • Nombre moyen d'utilisations d'une fonction par jour = nombre total de fois où une fonction a été utilisée par jour / nombre d'utilisateurs uniques d'une fonction par jour.

 

Le développement d'un produit numérique est un processus sans fin pour de nombreuses entreprises. Pour rendre l'interface encore plus utile aux clients, les équipes l'améliorent et l'itèrent en permanence. Dès que le produit est mis à la disposition des bêta-testeurs ou des utilisateurs réels, le processus de développement entre dans une nouvelle phase. Grâce aux commentaires des utilisateurs, l'équipe peut ajouter de nouveaux KPIs au produit : les mesures d'engagement. Ces mesures, qui comprennent la croissance des utilisateurs, le revenu moyen par utilisateur (ARPU) et la valeur à vie (LTV), offrent aux équipes produits une vue encore plus complète de leurs utilisateurs et leur donnent encore plus d'outils pour construire un produit réussi. La meilleure façon de surveiller ces mesures et de rester leader du secteur est d'utiliser une solution analytics comme Toucan. Découvrez à quel point le développement de produits peut être simplifié.

 

Apprenez à créer des data stories

 

Télécharger l'Ebook
Ebook_Eckerson

Construisez votre tableau de bord en 10 minutes

 

DEMANDER UNE DÉMO
visual-interface-intro (1)

Sommaire