Les mesures et KPI les plus importants dans le secteur immobilier

Catégories :

Catégories

Sommaire

Un indicateur clé de performance immobilier (ou KPI immobilier)  est une mesure qui peut être utilisée pour évaluer les performances d'une entreprise, d'un investissement ou d'une personne opérant dans le secteur de l'immobilier. 

Real Estate-1

Ces mesures peuvent être utilisées de plusieurs façons, l'objectif final étant généralement de favoriser une prise de décision plus stratégique, fondée sur des données concrètes, et sur le long terme améliorer les résultats de l'entreprise.

Pratiquement toutes les personnes exerçant dans le secteur de l'immobilier peuvent (et devraient) tirer parti des informations que les KPI immobilier peuvent fournir à leurs entreprises. Ces chiffres vont bien au-delà des simples données de vente et englobent tout, de la location à la gestion, en passant par la prévision de ventes ou d'achat. 

Donc, oui, les KPI immobilier sont pertinents, que vous soyez un investisseur, un agent ou un promoteur immobilier. 

Dans cet article de blog, nous allons approfondir les façons dont les KPI immobiliers spécifiques, peuvent vous aider, quel que soit, votre position dans votre entreprise. Et les avantages de tirer parti d'un outil Guided Analytics dans le but de tirer le meilleur parti de vos données. 

 

 

 

Les KPI que les agents immobiliers devraient suivre

Tout comme les autres indicateurs que nous allons aborder dans cet article, il en existe un très grand nombre que vous pouvez utiliser, en tant qu'agent immobilier, pour mesurer et optimiser vos performances (ou celles de vos équipes). 

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une liste exhaustive de tous les indicateurs que vous pouvez suivre en tant qu'agent, nous pensons qu'il s'agit des plus importants à connaître :  

  • Taux de conversion des rendez-vous en annonces de ventes :

    Ce KPI immobilier illustre le pourcentage de rendez-vous qu'un agent prend avec des vendeurs potentiels et qui se transforment en annonces de ventes. Les taux de conversion des rendez-vous en annonces de ventes sont particulièrement utiles pour déterminer le nombre de rendez-vous que vous ou votre entreprise devez prendre pour atteindre vos objectifs. Le taux de conversion, comme beaucoup d'autres indicateurs, devient plus significatif en fonction de la quantité de données dont vous disposez, car il reflète de plus en plus les conversions réelles par rapport aux changements saisonniers ou de marché. 

Taux de conversion des Rendez-vous  en  annonces de ventes = (nombre total d'annonces de ventes / nombre total de rendez-vous) * 100  

  • Commission moyenne par vente

    Cet indicateur peut encourager vous et votre équipe, en vous aidant à comprendre combien vous pouvez espérer gagner avec une vente, ainsi qu'en vous aidant à identifier les personnes les plus performantes au sein de votre équipe et à apprendre de leurs meilleures pratiques. De plus, comme la vente de propriétés nécessite des investissements importants en temps et en ressources, vous voudrez comprendre comment optimiser vos commissions et les augmenter au fil du temps. 

Commission moyenne par vente = Valeur totale de la commission / nombre de ventes 

  • Maisons vendues par rapport à la disponibilité

    Cette mesure peut être particulièrement utile, car elle permet souvent aux équipes de mieux comprendre les conditions actuelles du marché et d'ajuster les attentes et les prévisions en conséquence. 

Maisons vendues par rapport à la quantité disponible = Nombre total de maisons vendues / Nombre total de maisons répertoriées 

  • Vente clôturée

    C'est probablement évident, mais les ventes clôturées reflètent le nombre total de ventes sur une période donnée. Il peut s'agir de l'un des indicateurs clés de performance les plus révélateurs de l'évolution des bénéfices, et il peut être très utile pour les équipes de le comparer sur des périodes variables afin de prévoir la croissance. 
  • Nombre de jours sur le marché

    Il s'agit d'un autre KPI immobilier qui est utile pour suivre les tendances du marché. De même, vous pouvez utiliser cet indicateur pour ajuster le prix. Les vendeurs peuvent, par exemple, être plus enclins à ajuster les prix si le temps sur le marché est plus long, ce qui vous permet de conclure plus rapidement et d'allouer vos ressources à des projets plus efficaces. 

Les KPI que les investisseurs immobiliers devraient suivre 

Il existe une multitude d'indicateurs qui peuvent vous aider, en tant qu'investisseur immobilier, à transformer vos projets en activités financièrement saines (et rentables). 

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une liste exhaustive de tous les indicateurs que vous pourriez suivre en tant qu'investisseur, nous pensons qu'il s'agit des plus importants à connaître avant (et après) votre décision d'investir : 

  • Retour sur investissement (ROI)

    Si vous êtes un investisseur, le retour sur investissement n'est probablement pas une nouvelle métrique pour vous. Néanmoins, il est important. Si vous réalisez un investissement, qu'il s'agisse d'un investissement immobilier ou autre, vous voudrez connaître ses performances (ou ses performances passées). Le retour sur investissement peut vous aider à le faire.

    Voici la formule pour le calculer : 

ROI = (Bénéfice net / Investissement total) * 100 

  • Résultat net d'exploitation

    Le RNE vous indique combien d'argent vous gagnez avec un immeuble de placement donné. Il s'agit essentiellement d'une version d'un compte de résultat de haut niveau. Les calculs du RNE tiennent compte de vos revenus total moins, vos dépenses d'exploitation (à l'exclusion des dépenses en capital, des impôts, des paiements hypothécaires et des intérêts). 

RN = Revenus Total - Dépenses d'exploitation  

  • Taux de rendement interne (IRR)

    Le Taux de Rendement Interne vous aide à estimer les intérêts que vous gagnerez sur chaque euro investi dans un bien immobilier, pendant la période de détention de ce bien. Cela signifie que le IRR vous aide à comprendre le taux de croissance potentiel d'un bien immobilier, ainsi que son rendement estimé à long terme. Bien que l'IRR puisse être très utile, n'oubliez pas qu'il suppose une stabilité des loyers et ne tient pas compte d'autres facteurs imprévus tels que les réparations de vos biens. Leblogdupatrimoine propose un excellent article pour vous aider à comprendre et à calculer votre IRR. 
  • Flux de trésorerie

    Cette mesure est très importante pour les investisseurs car, bien que simple, elle indique les performances de votre entreprise. Le cash-flow est le montant de la trésorerie nette dont vous disposez à la fin d'une période donnée après avoir reçu tous vos loyers et payé toutes vos dépenses. Si vous avez un flux de trésorerie négatif, vous ne serez pas en mesure de payer vos factures ou de réaliser un bénéfice (et cela peut indiquer que vous dépensez trop pour l'investissement). 
  • Multiplicateur de loyer brut (GRM)

    Le GRM vous aide, en tant qu'investisseur, à comparer des investissements potentiels ou existants et à déterminer la valeur d'une propriété. Le GRM est influencée par le marché, ainsi que par des propriétés comparables. Le GRM est très utile, mais veillez à ce que vos décisions d'investissement ne soient pas uniquement guidées par ce KPI immobilier (puisqu'il ne tient pas compte des périodes d'inoccupation ou des autres dépenses). 

GRM = Prix du bien (ou de l'investissement) / Revenu locatif brut 

  • Taux de rotation des locataires (Tenant Turnover)

    Le taux de rotation des locataires : cette mesure fait référence à la proportion de locataires qui sont partis par rapport à ceux qui sont restés dans une propriété donnée. L'objectif des investisseurs  est, sans surprise, de réduire autant que possible la rotation des locataires afin de minimiser la perte de revenus locatifs due aux périodes d'inoccupation ; la rotation des locataires peut tuer la rentabilité, notamment en raison du processus de préparation d'un bien pour un nouveau locataire après l'expiration d'un bail et le départ du locataire précédent.
Les KPI que les promoteurs immobiliers devraient suivre 

Les projets de promotions immobilières sont, souvent exécutés par des entreprises à haut risque. Heureusement, il existe de KPI spécifiques aux promoteurs qui peuvent vous aider à comprendre les conditions du marché, à contrôler et à optimiser les coûts, et bien plus encore.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une liste exhaustive de tous les indicateurs que vous pourriez suivre en tant que promoteur immobilier, nous pensons qu'il s'agit des indicateurs les plus importants à maîtriser pour mieux gérer vos projets : 

  • Taux de rendement interne (IRR)

    Nous vous avons déjà présenté cette métrique, mais elle est importante pour les promoteurs comme pour les investisseurs. Le TRI peut aider les promoteurs à évaluer l'attrait et la viabilité financière d'un projet immobilier. La plupart des promoteurs ont une idée du TRI qu'ils souhaitent obtenir, et si le calcul est supérieur à ce qu'ils ont en tête, le projet est plus attrayant. 
  • Ratio de couverture des intérêts

    Ce ratio est important car la plupart des promoteurs immobiliers ne développent pas de propriétés avec les liquidités dont ils disposent (ils choisissent généralement de contracter des prêts). Le minimum que vous devez donc payer si c'est votre cas est l'intérêt sur vos prêts, ce qui est l'objet de la couverture des intérêts ; elle vous aide à mesurer votre capacité à couvrir les dépenses avec votre bénéfice avant intérêts et impôts (BAII). 

Couverture des intérêts = BAII / Montants des intérêt

 

  • Croissance de la demande immobilière

    Les conditions du marché sont importantes, et cela est particulièrement vrai pour les promoteurs immobiliers. Comprendre la demande dans la ou les zones dans lesquelles vous souhaitez investir est l'un des facteurs les plus importants pour lancer des projets réussis. Et si nous comprenons que la prévision de la demande est difficile, elle n'est pas impossible. Vous pouvez prévoir la demande en utilisant un certain nombre de facteurs pertinents pour votre contexte, qu'il s'agisse des tendances démographiques, des écosystèmes de permis de construire ou des taux de croissance des demandes de prêts hypothécaires. 
  • Coût de construction par mètre carré

    Lorsque vous investissez dans des projets à grande échelle, il est important de comprendre combien vous payez par mètre carré et, de la même manière, combien coûtera la construction de ce mètre carré. Le coût de construction par mètre carré est particulièrement utile pour établir les budgets des projets et déterminer les prix de vente de vos logements. 

Coût de construction par mètre carré =Coût total de la construction / Superficie totale 

  • Rentabilité au mètre carré

    Une autre mesure par mètre carré, comme la rentabilité, est également utile pour s'assurer que votre/vos projet(s) génère(nt) suffisamment d'argent pour que vous soyez rentable(s). Il s'agit d'un autre indicateur clé de performance fréquemment utilisé par les promoteurs immobiliers qui réussissent. 

 

Combien d'indicateurs clés de performance devez-vous suivre ?

Les KPI immobilier que nous avons énumérés ci-dessus peuvent tous avoir un impact dans le bon contexte. Mais il y a tellement de paramètres à surveiller qui sont, au mieux, inefficaces à gérer et, au pire, impossibles à gérer. 

Par conséquent, comme le suivi d'un trop grand nombre KPI peut être difficile, il est logique d'investir dans des outils qui vous aident à suivre les bonnes mesures, au bon moment, au bon endroit, tout en choisissant plusieurs indicateurs à suivre en pratique qui auront le plus grand impact en fonction de vos objectifs. 

Un Guided analytics pour les professionnels de l'immobilier 

Le suivi et l'optimisation des KPI immobilier les plus pertinentes est l'un des facteurs les plus importants pour obtenir des améliorations constantes (et une constante croissance).

Pourtant, bien que l'importance des données soit largement reconnue, les professionnels de l'immobilier d'aujourd'hui n'obtiennent souvent pas la valeur qu'ils attendent de leurs investissements dans l'analyse. 

C'est en grande partie parce que, dans notre tentative de rendre les analyses rapides, puissantes, omniprésentes et omniscientes, nous les avons également rendues difficiles à utiliser. Si complexes que seuls les experts peuvent faire quelque chose de leurs données. 

Il est donc essentiel que l'analyse soit facilitée, quels que soient vos besoins en matière d'immobilier. C'est ce que nous appelons le Guided Analytics : une analyse qui aide les utilisateurs à comprendre les données et à les utiliser pour collaborer et obtenir des résultats.

Quels sont les éléments à prendre en compte lorsque vous envisagez de recourir au Guided Anlytics ? 

  • Accompagnement: mettez en œuvre des analytics qui vous aident à comprendre ce que vous voyez et pourquoi, partout et toujours. Cela signifie du contexte, des glossaires et des graphiques interactifs faciles à comprendre.

  • Collaboration: essayez de favoriser les échanges axés sur les données grâce à un environnement de collaboration intégrés qui peuvent être partagés à tout moment et universellement sur n'importe quel appareil.

  • Partagez : vos rapports doivent être présent lorsque vous en avez besoins. Cela signifie que les rapports PDF doivent être affichés programmable, intégrable à vos applications et mobiles sur les téléphones et les tablettes, et disponible sur tous les appareils. 

 

 

 

 

Apprenez à créer des data stories

 

Télécharger l'Ebook
test ebook (1)

Construisez une data story en 10 minutes

 

Demander une démo
your metric-1

Sommaire